Un peu d’ombre sous un arbre en cette journée si chaude me fera du bien. J’en profite pour observer cette grange qui a du vécu. Elle a beaucoup de prestance dans ce paysage agricole. Mais… que se passe-t-il… une tempête… nous sommes en février… j’ai dû rêvasser… Il faut que je sorte ma pelle pour déblayer l’entrée, que j’aimerais retourner à cette belle journée chaude de juillet….

(Vue 432 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)