Au cœur du Vieux-Québec, une façade en pierre grise raconte l’histoire d’un temps révolu. Les fenêtres, aux carreaux luisants, reflètent la lumière et les secrets de la ville ancienne, tandis qu’une jardinière débordante de fleurs rouges jette une note de passion sur la rigueur des murs. Le banc en bois, invitant au repos, semble attendre les flâneurs et les amoureux de l’art qui s’attarderont devant la porte ouverte de la galerie, promesse d’un monde de créations et de merveilles.

C’est un coin de rue qui murmure à l’oreille des passants les échos d’une époque où chaque pierre était posée avec espoir et vision.

Un bel exemple de l’architecture présente dans les rues du Vieux-Québec.

(Vue 56 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)